bienvenue sur voyager ici & ailleurs magazine

Les Cinq Terres : un paradis coloré

L’Italie ne se contente pas de faire divinement les pâtes et le tiramisu… Elle offre aussi des paysages à couper le souffle et un patrimoine d’une richesse rare. Les Cinq Terres en font partie ; cinq petits villages côtiers surplombant la Méditerranée et classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. De quoi passer un long week-end hors du temps, entre le bleu de la mer, le gris des falaises, le vert des vignes et les façades multicolores des maisons haut perchées qui jalonnent les sentiers.

Il faut marcher ! C’est le meilleur moyen de découvrir et de se laisser happer par le charme de Riomaggiore, Manarola, Corniglia, Vernazza et Monterosso ! Les chemins de randonnée sont accessibles à tous ; et pour les plus aguerris, il est possible de relier Monterosso (le plus au nord) à Riomaggiore (le plus au sud) en 7 heures (25,8km) par un sentier payant. Le train vous permet également d’aller très facilement d’un village à un autre (au départ de la Spezia, il en part un toutes les 20 minutes).

Une demi-journée par ci, une demi-journée par là… 3 jours suffisent à vous en mettre plein les yeux (et l’estomac) !

Le vignoble des Cinq Terres est unique au monde © Kert
 Premier arrêt : c’est donc le village de Monterosso, le plus vieux et le plus grand, fameux pour sa belle plage (la seule de sable des « Cinque Terre »). Normalement, c’est d’abord l’effort, ensuite le réconfort… Mais au vue de la météo parisienne de ces derniers jours, j’ai pensé qu’on méritait de faire du réconfort une priorité, pour une fois…

Pas question de vous faire une liste des choses à visiter, parce que le mieux, c’est juste de s’égarer dans le village ! Vous finirez bien par tomber sur les merveilles qu’il cache, comme l’église San Giovanni Battista (13/14 ème siècle) ou la statue géante de Neptune(d’Arrigo Minerbi)…

  • Où manger Enoteca da Eliseo, un petit bar à vin authentique, tenu par Mary et Eliseo, où l’on déguste des aperitivo et des sourires à l’italienne. (Piazza Giacomo Matteotti, 3, Monterosso al Mare ; site web
  • Où dormir : L'hôtel Pasquale est un trois étoiles idéalement situé au coeur du vieux bourg ! Des 15 chambres, vous aurez vue sur la mer et si vous en faite la demande, vous pourrez participer à la démonstration de la méthode traditionnelle de préparation du pesto, dans un mortier. (Via Fegina, 4, 19016 Monterosso al Mare ; site web ; à partir de 85 €) 
La plage de Monterosso Al Mare © Kirk Fisher

 Deuxième arrêt : le village de Vernazza, qu’on dit être le plus pittoresque (et le plus beau). Son petit port charmant et coloré est le seul naturel des « Cinque Terre ». Un petit coin de paradis où vous aurez envie de prendre le temps… Le temps de visiter, par exemple, l’église marine dédiée à la Sainte Marguerite d’Antioche ou de déguster le fameux vin blanc d’appellation « le Cinque Terre ».

  • Où manger : Si la météo s’y prête, je vous conseille d’aller à la focacceria Batti Batti et à déguster votre foccacia (si vous arrivez à faire un choix…) au bord de l’eau, face aux montagnes. (Piazza Guglielmo Marconi, 8, 19018 Vernazza)
  • Où dormir : Le Mada Charm Apartment donne sur le port? C'est un appartement à louer, idéal pour un couple, dont la décoration est sobre et élégante. Le petit plus ? Un jaccuzi et un balcon ! (site web ; 160 € la nuit )
Impasse de verdure à Vernazza © Gorillaimages

 Troisième arrêt : c’est Corniglia, le village le plus haut (je ne vous parle pas de la vue…), juché sur un promontoire rocheux de 100 m de hauteur et entouré de vignes. Courage à ceux qui s’y risque à pied, par un escalier de 377 marches ! Pour les autres, un service de navettes a été mis en place. C’est le seul village des Cinq Terres à n’être pas directement relié à la mer. Ses ruelles, ses petites places aux terrasses paisibles, ses maisons à quatre étages aux couleurs vives… Pas de doute, ici, ça sent la « Dolce Vita » à plein nez !

  • Où manger : Envie de vous poser sur un canapé, face à la mer et de siroter un Spritz ? Courez au Terza Terra ! La terrasse de ce bar a des airs de bout du monde…Vous avez dit « far(e)niente » ? (Via Fieschi, 215, 19018 Corniglia)
  • Où dormir : La chambre d'hôte Corte del Gallo est pleine de charme et promet un séjour paisible dans une villa traditionnelle possédant 5 chambres. (Via Stazione, 31, 19018 Corniglia ; site web ; à partir de 125 €)
    Vue aérienne de Corniglia © Immaginario75

 Quatrième stop : direction le village de Manarola (lui aussi, c’est le plus beau des Cinq Terres…) où les vignes se cultivent en terrasse (les apéros aussi). Vous ne manquerez pas d’être émerveillés par le petit train monorails, construit dans les années 80, qui amène les viticulteurs sur leurs parcelles… 

  • Où manger : La Trattoria dal Billy met la mer dans votre assiette, et le bonheur dans votre bouche. Selon les arrivages de poissons frais, trois générations de pêcheurs et un chef vous régalent… Tout autant que la vue, époustouflante, sur le village et sur la mer. (Via A. Rollando, 122, 19017 Manarola ; site web)
  • Où dormir : La Torreta Lodge vous fera profiter gratuitement, chaque soir, d'un apéritif et d'un accès à ses bains à remous. La vue sur la mer de Ligurie est superbe et les chambres et suites, élégantes, sont des vitrines à oeuvres d'art contemporain  (Vico Volto 20, 19017 Manarola ; site web ; à partir de 250 €) 
  • Les façades colorées de Manarola s’illuminent la nuit © TessarTheTegu

 Et pour finir, on s’arrête à Riomaggiore, le premier village des Cinque Terre du côté de La Spezia. Il a été édifié dès le  8 ème siècle par des réfugiés grecs et certains très vieux bâtiments sont incroyablement bien conservés. Là, la marina est aussi touristique que les hauteurs du village sont authentiques ; mais les deux valent le coup d’oeil !

  • Où manger : Impossible de se rendre en Italie sans profiter des plaisirs d’un vrai petit déjeuner. Direction le petit bar de village Bar’o Netto, qui ne paye pas de mine mais propose des viennoiseries à l’italienne, de délicieux capuccino et surtout, la fameuse pâte à tartiner Nocciolata de Rigoni di Asiago… IN-COM-PA-RA-BLE ! (Scalinata della Tagliata, 4, 19017 Riomaggiore)
  • Où dormir : L'hôtel Villa Argentin est un 3 étoiles idéalement situé. Certaines chambres possèdent une petite terrasse donnant sur la mer. Le petit déjeuner, quant à lui, propose des produits locaux ! (Via De Gasperi, 170, 19017 Riomaggiore ; site web ; à partir de 70 €) 
Dans les petites rues de Riomaggiore se reposent des bateaux © Ansharphoto

Pour cette escapade aux Cinque Terre, voici mon dernier conseil : Foncez ! Si la météo devient de plus en plus pluvieuse à l’approche de l’hiver, il reste encore la possibilité de profiter de belles journées ensoleillées (où le thermostat monte facilement à 20°C), libres de toutes vagues de touristes… De quoi vous faire oublier un temps la grisaille de Paris !

  • Comment y aller ? Les aéroports les plus proches sont ceux de Gênes et de Pise (à partir de 100 € l’A/R avec Air France) Le vol dure 1h35. Pour rejoindre les Cinq Terres de Gênes, vous avez 1 heure de train et des billets entre 6 et 10 €.
    Festin au restaurant Nessun Dorma, THE place to be de Manarola © 5terrefood
    (L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE)
  • Bon à savoir ?

Pensez à prendre un pass, qui comprend les trajets illimités en train et en bus, l’accès aux sentiers trails, l’internet gratuit dans les gares, l’entrée au musée de la Spezia et l’accès aux toilettes (payantes). Pour une journée, de Levanto à La Spezia, comptez 16 € pour un adulte. Pour un pass 3 jours ce sera 41 € !

Les belles étapes du Tour de France : Carcassonne

Le Patrimoine Mondiale l’a classé deux fois ! Carcassonne, deuxième étape-repos du Tour de France 2018, est une ville d‘Histoire, de caractère, située sur les bords de l’Aude. La commune est traditionnellement divisée en deux, la ville basse qui occupe les berges du fleuve à l’ouest, et la ville haute (qu’on appelle la cité) qui occupe la colline surplombant le fleuve. Carcassonne est partagée entre une nature généreuse, aux vignobles célèbres, et un patrimoine surprenant d’une richesse rare.

L’info insolite : Savez-vous d’où la ville tire son nom ? Selon la légende, il faudrait remonter au début du IX ème siècle. L’histoire raconte que Charlemagne voulant conquérir la ville, ordonna qu’on fit siège. Dame Carcas, alors maîtresse des lieux, ne céda pas pendant 5 ans. Les deux armées étaient affamées, dans la cité il ne restait qu'une mesure de blé et un petit cochon. Pour démoraliser les troupes de Charlemagne, la princesse eut l’idée de faire engraisser le porcelet, puis le fit jeter par dessus le remparts. Voyant cela comme le signe d’une nourriture toujours abondante dans la ville, Charlemagne fit lever le siège. Dame Carcas fit sonner les cloche de l’église, et ses troupes, libérées, s’écrièrent « Carcas sonne ». D’où le nom Carcassonne.

L’atout majeur : L'attraction phare de la ville, c'est la Cité Médiévale et ses 3 kilomètres de remparts. Le site est inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 1997. Elle est encore habitée aujourd’hui. Ses fortifications sont uniques en Europe et constituées de 52 tours parfaitement conservées. Quant au chemin de ronde, il offre un magnifique panorama sur ce lieu hors du temps. Accessible de jour comme de nuit, par la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude, une grande partie de la Cité médiévale se visite librement.

Les choses à voir : Carcassonne renferme bien des merveilles architecturales, à commencer par la basilique St Nazaire, qui se trouve dans la cité médiévale. Cette église d’origine romane a été achevé dans la deuxième moitié du XII ème siècle. Elle est classée au titre des monuments historiques depuis 1840. En passant par le sublime Pont Vieux, datant du XIV ème siècle, aller vous égarez dans les nombreuses rues piétonnes de la Bastide Saint-Louis. Puis longez le Canal du Midi et laissez vous séduire par son eau, lisse et imperturbable, et les arbres imposants de ses berges.

Se divertir : Vous aimez la musique de chambre ? Rendez-vous à l’Auditorium ! Cette chapelle des jésuites, remarquablement restaurée dans ses éléments baroques, est devenue une salle de spectacle de 220 places aux qualités acoustiques exceptionnelles. Si vous êtes plus sportif, le Lac de la Cavayère et le complexe de loisirs Raymond Chésa, qui s’étendent sur 40 hectares, vous raviront ! Lieu de promenade et de détente, de nombreuses activités son proposés, du parc acrobatique forestier au puddle, en passant par le ski nautique. Sensations fortes (et douces) garanties ! (l'Auditorium ; Rue des Études, 11000 Carcassonne ; 04.68.72.69.94)

Une spécialité : Le cassoulet  de Carcassonne est une institution ! Il est l'objet d'une querelle ancestrale entre trois villes : Casternaudry, Toulouse et Carcasonne. Pour arbitrer cette rivalité, Prospère Montagné, cuisinier né à Carcassonne en 1865) qui exerce son métier à Toulouse, déclara : « Le cassoulet, c'est le Dieu de la cuisine occitane ! Le Père, c’est le cassoulet de Castelnaudary, Le Fils, c’est celui de Carcassonne et le Saint-Esprit celui de Toulouse. » Dans la cité, on ajoute de la perdrix rouge au traditionnel ragoût de haricots blancs cuit dans la cassole.

Où dormir : Idéalement situé au pied de la cité médiévale, Le Montmorency est un hôtel 3 étoiles plein de charme. Les chambres sont champêtres ou contemporaines, les suites  modernes. Le design est précis, la décoration épurée et les couleurs souvent chatoyantes. Le spa, la piscine ou encore la terrasse et sa vue imprenable sur le Château Comtal, tout est fait pour que vous y viviez une expérience idyllique ! (2 Rue Camille Saint-Saëns, 11000 Carcassonne ; 04.68.11.96.70 ; à partir de 100 € a nuit)

Où manger : S’il n’y a pas de perdrix rouge dans le cassoulet de la Marquière, il est sans aucun doute gastronomique ! Au cœur de la Cité de Carcassonne, ce restaurant rustique est une grande table, dans le cadre intime d’une demeure familiale. Bernard Marius célèbre, depuis près de trente ans maintenant, les beaux produits et les saveurs de la région. Sa spécialité ? Le foie gras ! Mi-cuit au Muscat et oignons doux, ou en ravioles et escalope poêlée, accompagné d’un coulis de cèpes. Petit plus pour le patio, agréable et chaleureux. (13 Rue Saint-Jean, 11000 Carcassonne ; 04.68.71.52.00 ; menu complet à 45 €)

Vue des remparts de la cité, sur la nature environnante.

Pour la suite de notre série, rendez-vous le 26 juillet, à Pau !

Flower Island Resort

S’offrir une nuit dans l’une des 20 chambres du Flower Island, membre de Secret Retreats, c’est accéder au rêve l’espace d’un instant. Cette île privée paradisiaque située dans l’archipel de Palawan, au sud-est des Philippines, est la quintessence de l'île de rêve. Il suffit de 20 minutes pour en faire le tour, suffisant pour apprécier les plages de sable fin qui bordent les eaux chaudes et poissonneuses. Les voyageurs, en Robinson Crusoé chics, aiment se perdre dans la nature sauvage et luxuriante du centre de Flower Island. Côté hébergement, les cottages fabriqués en matériaux naturels installent les visiteurs dans une bulle de plaisir. Créé en parfaite harmonie avec la nature, ce resort invite à la relaxation. Les bains dans l'eau turquoise entourant l’hôtel achèveront de conquérir les résidents de passage. À partir de 195 euros la nuit.

 

Principales prestations

  • WiFi gratuit dans le hall
  • 20 chambres
  • Sur la plage
  • Restaurant et bar/salon
  • Un service de garde d'enfants/des activités encadrées (gratuit)
  • Chaises longues
  • Jardin
  • Une laverie
  • Un service de concierge
  • Une aire de pique-nique
  • Des barbecues
  • Consigne à bagages
  • Service d'assistance pour les visites touristiques ou l'achat de billets

Pour la famille

  • Garde d'enfant / activités supervisées
  • Garde d'enfant / activités supervisées (gratuites)
  • Salle de bain privée
  • Jardin
  • Laverie
  • Barbecue(s)

Dans les alentours

  • Sur la plage
  • Port de Taytay (2,5 km)
  • Sta. Monica Parish (2,7 km)
  • Fort Isabel (2,9 km)

Amanemu Japon

Après l’ouverture de son premier établissement au pays du Soleil Levant, le luxueux et confidentiel groupe Aman inaugure un nouveau chef-d’œuvre. C'est un "resort thermal". L'hôtelier c'est inspiré de la tradition nippone et des célèbres sources d'eau chaude très prisées des japonnais. A l'intérieur, on constate également une décoration au style contemporain couplée à des éléments rappelant le mobilier traditionnel local.  Situé dans le parc national d’Ise Shima, le resort d’Amanemu est conçu dans l’esthétique japonaise classique afin d’entrer en harmonie avec la nature. Les 24 suites et 4 villas disposent toutes de leur onsen (bain traditionnel) privé. Une offre gastronomique et un spa s’ajoutent aux attentions exclusives de l’hospitalité nippone, « omotenashi littéralement ». À partir de 730 € la nuit.

Palacio de Sal

Intégralement fabriqué avec du sel, le Palacio de Sal est un des hôtels les plus étonnants de la planète. Murs, plafonds, mobilier, tous sont constitués de cette substance cristallisée. Implanté en Bolivie, à proximité du Salar d’Uyuni, le plus vaste désert de sel au monde, il se compose de 30 chambres au décor brut et raffiné. Certaines adoptent même de surprenantes formes comme celles aux allures d’igloos. Le restaurant de ce cocon blanc pousse le concept encore plus loin avec ses plats régionaux salés à base de viande de lama, agneau ou poulet. De quoi reprendre des forces avant de se lancer à la découverte des alentours. Majestueux ! À partir de 125 € la nuit.

Hôtel Gaston

L’hôtel Gaston n’est pas un hôtel, c’est une expérience. Idéalement situé en plein coeur de la Plaine-Monceau, à proximité de l'arc de Triomphe et des Champs-Elysées, le Gaston vous ouvre ses portes. Cet établissement, imaginé par des Parisiens passionnés par leur ville, offre un foisonnement d’éléments artistiques. En effet, Anne-Lise Dees, directrice artistique de l’hôtel, a voulu en faire un lieu très contemporain en invitant les artistes du collectif parisien Splendens Factory à participer à l’élaboration du décor. Ainsi Tyrsa, Shane, Théo & Arthur, Irina Volkonski, Félix Cornu, et On/Off Crew ont investi les parties communes de l’hôtel pour en faire un lieu de rencontre contemporain entre les styles et les individualités, pour voyageurs curieux. De plus, les 43 chambres sont chacune une nouvelle découverte, entre éléments atypiques et atmosphère apaisante. Une ambiance unique en plein cœur de Paris, entre émerveillement, rencontres et repos.

Le Boris V

Le Boris V.*** vous propose élégance et confort dans un quartier chic avoisinant Paris. Proche des Champs Elysées et de Montmartre, l’hôtel est idéalement placé pour visiter la capitale en toute tranquillité. Vous serez charmés par son style unique inspiré de l'univers d'un écrivain célèbre des années 50. Auteur, poète, peintre, jazzman… Boris Vian a su, par de bien des manières, marquer son époque, son siècle, son Paris d’après-guerre. C’est cette atmosphère d’un Paris libre, renaissant de ses cendres grâce à ses artistes florissants, que le Boris V a su recréer à Levallois-Perret. Un décor élégant qui fait la part belle aux années 50, des photographies d’époque, une grande bibliothèque, et même le fameux « Pianococktail », inventé pour son roman L’Écume des Jours, qui crée des boissons à partir des notes jouées…Tout y est fait pour revivre les grandes heures d’un des plus grands auteurs de la littérature française.

Dormir dans un phare

N’avez-vous jamais rêvé de devenir gardien de phare ? Le temps d’une nuit, cela est possible ! Sur la côte ouest de l’Écosse, à l’entrée de la baie du Loch Ryan, le phare Corsewall Point accueille les gardiens en herbe. Ce grand phare blanc et jaune
construit en 1815 fonctionne toujours et permet de dormir dans l’une de
ses 11 chambres, dont 5 suites à la décoration traditionnelle. L’hôtel dispose
également d’un restaurant, et un golf est situé à proximité. En outre, il s’agit d’un bon point de départ pour une excursion en Irlande.

Hôtel Crayon Rouge

Tout juste ouvert à deux pas du Louvre, ce nouveau boutique-hôtel, le deuxième du groupe Elegancia dans le quartier, permet de passer une nuit mémorable dans la Capitale, alliant une déco à la fois vive et chic avec une touche d’excentricité, donnant
 à chacune des 17 chambres un caractère individuel. Le plus de cette adresse réside sans aucun doute dans son bar à vins où l'on peut déguster une carte de jeunes viticulteurs français.

La Semilla

Le long de la plage del Carmen, au Mexique, l’hôtel La Semilla offre une pause luxueuse en pleine nature. Son architecture fait la part belle aux matériaux naturels et donne l'impression d’être plongé dans la verdure environnante. Un toit terrasse permet de buller en toute tranquillité et de profiter d’une vue àcouper le souffle. L’hôtel étant seulement doté de 9 chambres, vous aurez l'impression d’être chez vous ! Ne manquez pas également le magnifique jardin Copal...