bienvenue sur voyager ici & ailleurs magazine

Les guides Cartoville évoluent

En 2019, la collection de guides de voyage Cartoville, éditée par Gallimard, fait peau neuve. Des versions « augmentées » vont voir le jour, pour une découverte toujours plus approfondie des plus belles villes du monde.

Paris, Budapest, Copenhague, New York, Rome ou encore Tokyo… Voici quelques unes des villes qui font l’objet d’une nouvelle édition améliorée du « guide idéal de vos courts séjours ». La collection Cartoville s’offre, pour janvier 2019, 20 pages de contenu supplémentaire pour 21 de ses destinations les plus prisées. Ces nouveaux guides, toujours composés de bons plans, de dépliants et d’un carnet pratique, font la lumière sur 19 villes phares d’Europe et deux villes incontournables du monde (l’une aux Etats-Unis et l’autre au Japon). Chacune a été observée à la loupe et scrupuleusement détaillée pour que vous soient dévoilés tous ses secrets.

Budapest © Milan Gonda

Vous partez pour un week-end et voulez profiter judicieusement de chaque instant ? Associez les dix nouvelles pages, consacrées à dix incontournables de la ville, au programme (développé heure par heure) pour trois jours de visites et économisez bien du temps et des efforts. Vous partez avec un petit budget ? Les guides Cartoville améliorés vous donnent tous les bons plans gratuits, ou à petit prix… Tout en vous offrant de quoi vous repérer dans la ville : une carte détaillée, grand format, et une description des divers quartiers.

Vous n’avez jamais été scout et avez une peur bleue des cartes ? Pas de panique, le guide met à votre disposition des plans clairs et illustrés, avec localisation de centaines de sites, monuments et adresses recommandées ; et en nouveauté, des itinéraires à suivre pas à pas, pour des balades à thèmes inoubliables.

Vienne © Mapics

Autre nouveauté, et pas des moindres lorsqu’on n’est pas quadrilingue… Un lexique a été ajouté à votre guide Cartoville, pour avoir mots et expressions utiles juste sous la main et se faire facilement comprendre des locaux. Que vous viviez au jour le jour, ou que vous aimiez tout préparer à l’avance, cette nouvelle édition améliorée vous offre donc des guides à petit prix (dès 8,95 €), à prendre par la main pour des découvertes inédites.

Et rassurez-vous, si la destination de votre prochaine escapade ne fait pas partie des 21 villes ciblées par la nouvelle édition, l’édition standard de Cartoville propose plus de 100 destinations supplémentaires dont les guides sont régulièrement mis à jour.

New York © Dibrova

Ile Maui : 5 raisons d’y aller

Les hawaïens disent « La’i lua ke kai », littéralement « La mer est très calme. Tout est paisible ». Et ce constat s’accorde tout à fait avec la surprenante île Maui ; et ce malgré les "mâchoires", ces vagues impressionnantes dont raffolent les surfeurs. Maui est la 2 ème plus grande île de l’archipel d’Hawaï, avec ses 240 kilomètres de littoral. Elle tient son nom d’un demi-dieu très populaire de la mythologie polynésienne. Il aurait pêché l’archipel avec son harpon magique, et l’aurait fait surgir du fond des mers. Puis il aurait forcé le soleil à ralentir sa course, afin qu’il éclaire plus longtemps les hommes.

L’île est également connue sous le nom de The Valley Isle, en raison du bras de terre particulièrement fertile qui sépare les deux volcans formant Maui. Du vert intense, du bleu à l’infini et la puissance assoupie de deux volcans… Il y a bien des choses qui font de Maui un paradis préservé. Voici 5 très bonnes raisons d’y aller :

1. La route de Hana : elle étend ses 617 rivages le long de la côte nord de l’île, offrant un paysage impressionnant. Entre falaises imprenables et forêt luxuriante, l’eau est partout autour de cette route. Des vagues impérieuses se fracassant contre la roche sombre, des cascades zébrant les parois végétales des monts alentours et les embruns,  frais et doux, qui vous caressent de temps en temps. Une aventure incontournable qui vous donnera un merveilleux sentiment de liberté !

Hana Road

2. Le Parc National Haleakalā : le billet d’entrée est valable trois jours, ce qui vous laisse le temps d’être époustouflé par toutes les merveilles de la nature que ce lieu a à offrir. Embarquez pour le Pipiwai Trail, un peu difficile, mais beaucoup s’accorde à dire que c’est la meilleure randonnée de l’île. Au bout du sentier, après une étonnante forêt de bambous, s’offrent à vous les chutes Makahiku et Waimoku, aux eaux délicieusement revigorantes.

3. La ville historique de Paia : très diverse sur le plan ethnique, cette petite ville, face à l’océan possède de sublimes plages de sable blanc, une magnifique stuppa (symbole de paix et d’amour), dont la peinture dorée brille sous le soleil hawaïen, un centre d’art et d’insolites boutiques inspirées par la culture des surfeurs et des hippies. L'atmosphère y est détendue, joviale, à l'image des adorables façades des maisons, et des planches de surfs multicolores, disséminées partout dans les rues.

Bienvenue à Paia !

4. Le volcan Haleakalā : endormi depuis 400 ans, il domine Maui du haut de ses 3 055 mètres. Son nom signifie « Maison du soleil » et il est accessible en voiture. Le cratère qui éventre son sommet est un des plus grands du monde. Il pourrait, parait-il, accueillir toute l’île de Manhattan ! La vue là haut est panoramique, le paysage lunaire. Un spectacle à couper le souffle ; comme les paysages qu’il faut traverser jusqu’à atteindre le sommet : des jacarandas au printemps, dont le violet habille élégamment l’horizon, et des élevages bovins, paisibles habitants des parois du volcan. Saviez-vous que l’ahinahina est une plante très rare, qui ne pousse que sur le Haleakala, et dont la durée de vie peut atteindre 20 ans ? Cette plante exceptionnelle meurt après une floraison unique.

5 : La cuisine hawaïenne : Des influences asiatiques, portugaises ou encore polynésiennes, associées à une culture résolument américaine, de quoi surprendre vos papilles ! Le Manapua s’achète au coin de la rue. Ce petit pain blanc fourré de porc et de patate douce au curry se mange en casse-croûte, tout droit sortie du four. Le Poke c’est LE plat hawaïen. Une composition de thon cru au sésame, mariné dans une sauce de shoyu, servi avec de l'avocat et des légumes. Le poulet Huli Huli a, quant à lui, profité d’une marinade à base de ketchup, de sauce soja, de jus de fruit (ananas ou autre) et de gingembre. Une fois cuit au barbecue, pourquoi ne pas l’accompagner du Poi Poi, une sorte de purée de racines de taro ? Pour les fêtes, attendez vous à déguster le porc Kalua, un rôti cuit à même les braises, dans un « Imu » (un four traditionnel enterré) pendant 8 heures au moins. A Hawaï, le pop corn dégouline de beurre et est assaisonné de sésame, d’algues et d’arare (un biscuit japonais à base de riz gluant). Une recette addictive, nous a-t-on dit. Pour le dessert, savourez une banane Lumpia, délicieusement frie dans une feuille de riz. Gras, mais excellent !

A la découverte de 6 lieux étincelants

N’est-ce pas rassurant de savoir qu’il existe une certaine beauté du monde qui ne cède a aucun de nos caprices ? Des phénomènes surprenants, qu’on peine parfois à expliquer, mais qui toujours nous ravissent. En effet, il existe des paysages aux allures de tours de magie. Voici 6 de ces lieux où la nature reste onirique :

 

  1. Toyama Bay, Japon :
©photohito.k

Avez-vous déjà entendu parler des « Scintillans Watasenia » ou « calamar Firefly » ? Non ? pourtant ces petites créatures aquatiques, de la taille d’une pièce de 2 € ont une particularité notable. Des photophores, petits organes situés au bout de leurs tentacules, brillent dans le noir. Si ces calamars vivent d’ordinaire à plusieurs centaines de mètres de profondeurs, ils s’échouent sur la baie sous la force des vagues. Très friands de leur chair, les japonais les pêchent en masse de mars à juin.

  1. Les forêts du Tennessee, Etats-Unis :
©Katrien Vermeire -Courtesy of Kahmann Gallery

Les nuits de printemps, des milliers de lucioles illuminent les forêts du parc national des Great Smoky Mountains, dans l’ouest américain. Le phénomène est très court, il dure deux semaines entre fin mai et mi-juin. Ces dates correspondent à la période de reproduction de cette espèce de coléoptère. Les mâles exécutent une danse synchronisée et lumineuse pour attirer les femelles. On peut également retrouver ce paysage féérique en Thaïlande.

  1. Les grottes de Waitomo, Nouvelle-Zélande :

Chaque soir les parois de ce lieu féérique se transforment en ciel étoilé éblouisant. Des larves bleutées (progéniture d’une mouche appartenant à la famille des « sciarides ») pendent, accrochées à la roche et scintillent pour attirer leurs proies. Le mouvement de leur corps donne l’impression étrange que les murs de la grotte ondoient.

  1. La baie de San Diego, Etats Unis :

Surfer sur une eau qui s'illumine au passage de votre planche, ce scénario sort tout droit sortie d'un conte. Pourtant, c'est possible aussi dans la vraie vie. Sur les plages de San Diego, mais également aux Maldives, l’énergie des vagues se transforme en lumière. Certains micro-organismes du phytoplancton sont capables de bioluminescence lorsque leur membrane cellulaire est stimulée. Remués par les courants marins, ils réagissent à l’oxygène et produisent cette époustouflante réaction.

  1. La grotte bleue, Capri :

L’eau, d’un bleu fluorescent, de cette grotte marine de 60 mètres de long semble irréelle. Une grande ouverture sous-marine, située là où rentre les bateaux illumine en fait les flots par le bas, comme le feraient des néons dans le fond d’une piscine. Connue depuis l’époque des Romains, « la Grotta Azzura » était considérée dans l’antiquité comme un « nymphée ». Un bassin recevant une source sacrée

  1. Jervis Bay, Australie :
©pinterest

Dernier lieu époustouflant, mais pas des moindres ! La baie Jervis, en Nouvelle-Galles du Sud. Entre le sable fin et les eaux turquoise aux fonds marins époustouflants, cette baie a plus d’un atout. Mais il faut attendre le soir pour profiter du plus impressionnant de tous. En effet, à la nuit tombée, l’eau s’illumine, donnant à la plage une couleur fascinante. En cause ? Une algue vorace, appelée « Noctiluca Scintillans » ou « Sea sparkle » (« éclat des mers » en anglais). Elle se sert de sa bioluminescence pour attirer ses proies.

Des "guides locaux" pour voyager autrement

Personne ne connait mieux les Etats-Unis que les Américains. C’est en partant de ce constat là que Nelly Jacques, spécialiste du tourisme aux USA, vient de créer l'agence Travel With Me In US. Cette française originaire du Vaucluse, expatriée depuis 3 ans en Caroline du Nord, a eu envie de mettre son expérience personnelle au service des voyageurs français.

Le but de son projet ? Exit les « attrapes touristes » et bonjour l’authentique ! A la clé : des voyages sur mesure, « sur place » c’est à dire au coeur de la Caroline du Nord ou « à emporter » dans d’autres régions sélectionnées par ses soins.

«  (...) l’expertise de professionnels du tourisme, alliée aux bons plans locaux d’expatriés », annonce le site.

Le point commun des lieux que Travel With Me In US vous propose de découvrir, ça n’est donc pas d’être célèbres, mais d’être typiques de la région que vous avez choisi de visiter. De quoi vous offrir une immersion dans la culture locale, entre aventure et organisation.

La petite équipe de Travel With Me In US a d’ores et déjà parcouru 98 453 kilomètres, à la recherche des coins les plus sympas de Caroline du Nord, de Californie, des Parcs Nationaux et d’ailleurs… Ainsi, les formules proposées ont toutes été testées, validées et approuvées !

Etats-Unis : 5 parcs nationaux à voir

Les Etats-Unis comptent pas moins de 59 parcs nationaux. Avec une diversité de paysages, de climats, de reliefs et même de faune et de flore, les Etats-Unis possèdent un condensé de beauté naturelle sur son territoire. Des canyons arides, en passant par des forêts et des chaines de montagnes ou encore des vallées à pertes de vues, les 59 parcs nationaux sont tous différents. Voyager ici et ailleurs a concocté pour vous, les 5 parcs nationaux à voir absolument lors de votre périple aux Etats-Unis.

1- Yellowstone, Wyoming

Situé dans le nord-ouest du Wyoming, le parc de Yellowstone est le plus ancien parc national du monde. Avec plus de 9 000m2, le parc est plus grand que la Corse. Connu pour ses célèbres geysers et ses sources d'eau chaude, vous pourrez apercevoir des mammifères à l'état sauvage. (Bisons, Grizzlys..).

2- Le Grand Canyon, Arizona

C'est le deuxième parc le plus fréquenté des Etats-Unis avec près de 6 millions de visiteurs annuels. Situé en Arizona, le parc national du Grand Canyon est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979. Etendu sur 4 927 km2, ce parc est incontestablement un passage obligatoire lorsque vous passez par l'ouest des Etats-Unis.

3- Yosemite, Californie

Egalement inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1984, le Yosemite se situe dans les montages de la Sierra Nevada, dans l'est de la Californie. Avec 3 079km2, il est le troisième plus grand parc des Etats-Unis. Plus de 3,5 millions de touristes le fréquentent chaque année. On se rend dans le Yosemite pour admirer les différentes chutes d'eau, et ses paysages montagneux gigantesques.

4- Everglades, Floride

Ce parc national regroupe le plus vaste milieu naturel subtropical du pays. Classé zone humide d'importance internationale, le parc est visité par environ 1 million de personnes par an. 36 espèces menacées vivent dans les Everglades (crocodile américain, panthère de Floride, lamantin des Caraïbes entre autres) et plus de 350 espèces d'oiseaux, 300 de poissons d'eau douce ou salée, 40 espèces de mammifères et 50 espèces de reptiles résident dans le parc.

5- Bryce Canyon, Utah

Bryce Canyon est un parc incontournable pour les fans des Westerns. D'une superficie de 145m2, le parc national est composé de roches colorées jaunes, oranges et rouges aux formes coniques. Il est constitué de zones semi-arides et d'un ensemble d'amphithéâtres naturels. C'est en 1928 que Bryce Canyon et sa région environnante deviennent un parc national.

Hawaï : Volcan en éruption

Kilauea en éruption ! L'état d'urgence a été déclenché à Hawaï après que le volcan Kilauea, situé dans le sud-est de l'île, soit entré en éruption jeudi en fin d'après-midi. Les autorités ont demandé à 10.000 habitants d'évacuer le quartier. 770 bâtiments et 1.700 personnes, ont subi, eux, le coup d'évacuations obligatoires, a indiqué à l'AFP Cindy McMillan, porte parole du gouverneur David Ige. Deux centres d'accueil ont pour le moment été ouverts pour accueillir les personnes évacuées.

Après 4 ans de sommeil, le volcan s'est réveillé suite à une série récente de tremblements de terre. L'agence américaine de géologie et sismologie (USGS) a averti que "de nouvelles coulées de lave pourraient survenir sans qu'il soit possible de prédire" où elles se produiraient. Le volcan Kilauea est l'un des plus actifs au monde.

© AP Photo/ M. Patrick

 

 

Boro Hotel

Entre Long Island City et Astoria, dans le Queens, le Boro Hôtel, récent établissement new-yorkais, a su se faire une place de choix. La plupart des 108 chambres dispose de balcons ou terrasses, offrant un panorama à couper le souffle.Le design épuré de l'hôtel a été pensé par le studio Grzywinski+Pons en réponse à l'aspect industriel du bâtiment. L’intérieur se veut chaleureux avec une forte présence de meubles en bois. C'est le temple de la décontraction. Les voyageurs se surprennent à flâner dans les lieux comme s'il s'agissait d'un paquebot de croisière. D'ailleurs, les prestations sont à la hauteur, entre la salle de fitness ou la bibliothèque, il y en a pour tout les goûts. Au rez-de-chaussée, le restaurant et le bar avec terrasse ravissent la clientèle. Quelques dizaines de mètres plus haut, le rooftop avec bar est un lieu de rencontre et d'émerveillement qu'aucun ne voudrait manquer. À partir de 120 euros la nuit.

Washington School Hotel

De l’extérieur, cet hôtel-boutique, situé dans une ancienne école construite en 1889, a l’apparence d’une maison en pierre. À l’intérieur, 12 chambres et suites au décor à la fois chic, dans l’esprit mobilier français du XVIIIe siècle : chandeliers et lustres, fauteuils à oreilles dorés, console en marbre de Toulouse, chaise bergère ou table cocktail Louis XVI. Les tons blanc, gris et taupe, combinés à l’utilisation de matériaux naturels, apportent une touche de modernité. Une
piscine, perchée sur un rooftop à hauteur du toit de l’hôtel, permet de prendre un bain de soleil aux beaux jours. Situé en plein cœur de Park City, l’hôtel est également le point de départ idéal pour aller skier ou partir en randonnée. Aller à l'école n'a jamais été aussi agréable.

Baccarat Hotel and Residences

Mélangez un soupçon de Paris à une pincée de New York, ajoutez le luxe Baccarat et vous obtiendrez le tout premier hôtel de la marque. Un défi de taille pour la prestigieuse cristallerie lorraine qui a fêté ses 250 ans d’existence l’année passée. Pour ce premier établissement ouvert depuis mi-mars, Baccarat a souhaité un emplacement central sur la 53e rue, face au Museum of Modern Art. Dans cette tour de verre et d’acier, le design du spa, des espaces lounge et des 88 chambres et 26 suites, mesurant entre 37m2 et 160m2, a été confié au
célèbre duo Gilles & Boissier. Sobre et classique, la décoration intérieure met en avant l’élégance française avec parquets en chêne, tables en marbre et objets mythiques de Baccarat. Tenu par le chef étoilé Shea Gallante, le restaurant gastronomique français Chevalier peut recevoir jusqu’à 80 convives dans un esprit brasserie chic. À partir de mai, le luxueux Spa de la Mer et la piscine intérieure de 16 mètres de long seront ouverts aux clients.

Condalo Vanderbilt

Inauguré en 1919 et situé sur le littoral atlantique à couper le souffle, cet inoubliable palace est prêt à vous accueillir de nouveau dans ses 319 chambres et suites somptueuses, n'ayant point perdu le luxe prédominant et l'esprit du jet-set qui l'ont rendu légendaire. Parmi les nouveautés, mention spéciale pour la dernière proposition gastronomique de Juan Jose Cuevas, étoilé Michelin, et l'éblouissant complexe spa avec le seul hammam à Porto Rico.