bienvenue sur voyager ici & ailleurs magazine

A la découverte de 6 lieux étincelants

N’est-ce pas rassurant de savoir qu’il existe une certaine beauté du monde qui ne cède a aucun de nos caprices ? Des phénomènes surprenants, qu’on peine parfois à expliquer, mais qui toujours nous ravissent. En effet, il existe des paysages aux allures de tours de magie. Voici 6 de ces lieux où la nature reste onirique :

 

  1. Toyama Bay, Japon :
©photohito.k

Avez-vous déjà entendu parler des « Scintillans Watasenia » ou « calamar Firefly » ? Non ? pourtant ces petites créatures aquatiques, de la taille d’une pièce de 2 € ont une particularité notable. Des photophores, petits organes situés au bout de leurs tentacules, brillent dans le noir. Si ces calamars vivent d’ordinaire à plusieurs centaines de mètres de profondeurs, ils s’échouent sur la baie sous la force des vagues. Très friands de leur chair, les japonais les pêchent en masse de mars à juin.

  1. Les forêts du Tennessee, Etats-Unis :
©Katrien Vermeire -Courtesy of Kahmann Gallery

Les nuits de printemps, des milliers de lucioles illuminent les forêts du parc national des Great Smoky Mountains, dans l’ouest américain. Le phénomène est très court, il dure deux semaines entre fin mai et mi-juin. Ces dates correspondent à la période de reproduction de cette espèce de coléoptère. Les mâles exécutent une danse synchronisée et lumineuse pour attirer les femelles. On peut également retrouver ce paysage féérique en Thaïlande.

  1. Les grottes de Waitomo, Nouvelle-Zélande :

Chaque soir les parois de ce lieu féérique se transforment en ciel étoilé éblouisant. Des larves bleutées (progéniture d’une mouche appartenant à la famille des « sciarides ») pendent, accrochées à la roche et scintillent pour attirer leurs proies. Le mouvement de leur corps donne l’impression étrange que les murs de la grotte ondoient.

  1. La baie de San Diego, Etats Unis :

Surfer sur une eau qui s'illumine au passage de votre planche, ce scénario sort tout droit sortie d'un conte. Pourtant, c'est possible aussi dans la vraie vie. Sur les plages de San Diego, mais également aux Maldives, l’énergie des vagues se transforme en lumière. Certains micro-organismes du phytoplancton sont capables de bioluminescence lorsque leur membrane cellulaire est stimulée. Remués par les courants marins, ils réagissent à l’oxygène et produisent cette époustouflante réaction.

  1. La grotte bleue, Capri :

L’eau, d’un bleu fluorescent, de cette grotte marine de 60 mètres de long semble irréelle. Une grande ouverture sous-marine, située là où rentre les bateaux illumine en fait les flots par le bas, comme le feraient des néons dans le fond d’une piscine. Connue depuis l’époque des Romains, « la Grotta Azzura » était considérée dans l’antiquité comme un « nymphée ». Un bassin recevant une source sacrée

  1. Jervis Bay, Australie :
©pinterest

Dernier lieu époustouflant, mais pas des moindres ! La baie Jervis, en Nouvelle-Galles du Sud. Entre le sable fin et les eaux turquoise aux fonds marins époustouflants, cette baie a plus d’un atout. Mais il faut attendre le soir pour profiter du plus impressionnant de tous. En effet, à la nuit tombée, l’eau s’illumine, donnant à la plage une couleur fascinante. En cause ? Une algue vorace, appelée « Noctiluca Scintillans » ou « Sea sparkle » (« éclat des mers » en anglais). Elle se sert de sa bioluminescence pour attirer ses proies.