bienvenue sur voyager ici & ailleurs magazine

Découvrez le pays le moins visité d’Europe

Avez-vous déjà entendu parlé de Saint-Marin, ou « San Marino » ? C’est le 5 ème plus petits états du monde, avec ses 61 kilomètres carrés seulement, mais aussi l’une des plus vieilles nations qui existent. Et surtout, c’est le pays le moins visité d’Europe !

Chaque année, ils sont à peine 65 000 touristes à  se rendre à Saint-Marin. C’est peu, au vu des plus de 616 millions de personnes qui ont voyagé en Europe en 2016. D’ailleurs selon l’Organisation mondiale du tourisme, c’est le continent le plus attractif au monde. Avec la France en tête des pays les plus visités ! Mais voici tout ce qu’il faut savoir sur le pays le moins touristique du vieux continent ; de quoi vous donnez envie d’y organiser vos prochains vacances :

Saint-Marin dans les nuages ©Flavio Vallerani
  1. L’histoire raconte que la République est naît environ en l’an 300, fondée par un tailleur de pierre nommé Marin. Il s’était réfugié dans la région pour échapper aux persécutions de Dioclétien et fini par construire un monastère au sommet du Mont Titan. Cet Etat formé de neuf terres dites « castelli » s’accroche donc fièrement aux reliefs montagneux des Apennins, dans la botte de l’Italie.
  1. Son point culminant est donc le fameux mont, qui culmine à  749 mètres d’altitude. On y monte en téléphérique et le panorama qu’il offre est tout simplement splendide. On voit jusqu’aux eaux de la mer Adriatique ! La roche calcaire et les versants verdoyants du « Monte Titano », cachant de nombreux chemins de randonnées, raviront les amoureux de marche et de nature.
  1. Le temps n’a apparemment pas eu d’emprise sur le centre historique de cette cité. La capitale est un musée à ciel ouvert, fait de tours de fortification, de murs d’enceinte, de portes et bastions. Les férus d’histoire pourront notamment y visiter une basilique néo-classique du XIXème siècle, des couvents du XIV ème et XVIème siècles, ou encore le théâtre Titano, datant du XVIII ème siècle.
  1. La plus ancienne et la plus haute des trois tours de Saint-Marin (qu’on retrouve sur les armoiries du pays), est la Tour Guaita. Elle a été construite au XI ème siècle et surplombe la plaine comme un gardien bienveillant. Elle a subit plusieurs reconstruction pour être finalement transformé en musée.
  1. Il faut s’armer de patience pour se rendre dans la République de Saint-Martin puisqu’il n'y a ni gare, ni aéroport. Il faut donc d’abord aller à Rimini (à environ 20 kilomètres), puis improviser pour rejoindre Saint-Martin par la route ! La République ne fait pas partie de l'Union européenne, mais on y paye en euros et ses frontières avec l'Italie sont ouvertes pour les touristes séjournant dans le pays moins de 10 jours. Pour les autres, ils vous faudra payer un visa à 5 €.
  1. La cuisine Saint-Marinaise c’est toute la gourmandise à l’italienne ! Des plats à la fois riches et frais, à base de produits locaux. Sa spécialité, ce sont les « piade », des galettes de pain faites avec de la farine de froment et anciennement appelées « pain des pauvres ». Saint-Marin est également producteur de vin depuis des millénaires et possède de très vieilles et magnifiques caves.
  1. Le climat y est agréable toute l’année, pourtant l’hiver peut y être surprenant. Il arrive en effet que la neige recouvre les remparts de la forteresse d’un épais manteau blanc qui fait ressembler Saint-Martin à un décor de conte de fées. On imagine aisément qu'une princesse se cache, dans une des sensationnelles tours de la République.