bienvenue sur voyager ici & ailleurs magazine

Les guides Cartoville évoluent

En 2019, la collection de guides de voyage Cartoville, éditée par Gallimard, fait peau neuve. Des versions « augmentées » vont voir le jour, pour une découverte toujours plus approfondie des plus belles villes du monde.

Paris, Budapest, Copenhague, New York, Rome ou encore Tokyo… Voici quelques unes des villes qui font l’objet d’une nouvelle édition améliorée du « guide idéal de vos courts séjours ». La collection Cartoville s’offre, pour janvier 2019, 20 pages de contenu supplémentaire pour 21 de ses destinations les plus prisées. Ces nouveaux guides, toujours composés de bons plans, de dépliants et d’un carnet pratique, font la lumière sur 19 villes phares d’Europe et deux villes incontournables du monde (l’une aux Etats-Unis et l’autre au Japon). Chacune a été observée à la loupe et scrupuleusement détaillée pour que vous soient dévoilés tous ses secrets.

Budapest © Milan Gonda

Vous partez pour un week-end et voulez profiter judicieusement de chaque instant ? Associez les dix nouvelles pages, consacrées à dix incontournables de la ville, au programme (développé heure par heure) pour trois jours de visites et économisez bien du temps et des efforts. Vous partez avec un petit budget ? Les guides Cartoville améliorés vous donnent tous les bons plans gratuits, ou à petit prix… Tout en vous offrant de quoi vous repérer dans la ville : une carte détaillée, grand format, et une description des divers quartiers.

Vous n’avez jamais été scout et avez une peur bleue des cartes ? Pas de panique, le guide met à votre disposition des plans clairs et illustrés, avec localisation de centaines de sites, monuments et adresses recommandées ; et en nouveauté, des itinéraires à suivre pas à pas, pour des balades à thèmes inoubliables.

Vienne © Mapics

Autre nouveauté, et pas des moindres lorsqu’on n’est pas quadrilingue… Un lexique a été ajouté à votre guide Cartoville, pour avoir mots et expressions utiles juste sous la main et se faire facilement comprendre des locaux. Que vous viviez au jour le jour, ou que vous aimiez tout préparer à l’avance, cette nouvelle édition améliorée vous offre donc des guides à petit prix (dès 8,95 €), à prendre par la main pour des découvertes inédites.

Et rassurez-vous, si la destination de votre prochaine escapade ne fait pas partie des 21 villes ciblées par la nouvelle édition, l’édition standard de Cartoville propose plus de 100 destinations supplémentaires dont les guides sont régulièrement mis à jour.

New York © Dibrova

Escapade à Rambouillet

Tout le monde connait ce dimanche d’automne où le soleil, brillant sur la chaussée parisienne, ne suffit pas à calmer notre blues post-été. Ce dimanche où on rêve d’être ailleurs sans vraiment savoir où s’évader. Les Tuileries ou le Parc Monceau, ça ne suffit pas toujours à « prendre l’air » et les prochains congés sont encore loin. Alors si vous êtes à la recherche d’un horizon verdoyant, d’un air pur et de calme, je vous propose une escapade d’une journée au cœur des 14 550 hectares de la forêt de Rambouillet, pour un retour à la Nature, la Vraie !

Vue du ciel, propriété dans la Forêt de Rambouillet © François Boizot / Shutterstock

Que vous empruntiez le GR1 pour fouler les allées jadis créées par le fils de Louis XIV, que vous alliez aux étangs de Hollande (un véritable chef d’œuvre hydraulique créé par Louis XIV et Colbert) pour profiter de la base de loisir, ou que vous choisissiez le château du parc et ses spectacles de rapaces ... Vous êtes assurés de passer un bon moment ! Marchez jusqu’aux Rochers d’Angennes, ancienne carrière dont la roche a servi à construire les pavés de Paris, découvrez le petit village pittoresque de Poigny la Forêt. Vous pouvez également continuer jusqu’à l’église Saint-Pierre datée du XII ème siècle. Rambouillet offre de multiples randonnées, plus ou moins longues, mais toujours faciles à faire en 2h ou 4h pour la moyenne. Et pourquoi pas apporter votre pique-nique ? Rien de tel pour une escapade totalement réussie !

© Bensliman Hassan / Shutterstock
© Pack-Shot / Shutterstock

Si vous avez secrètement rêvés d'être garde forestier, n'hésitez pas à partir à la recherche des animaux qui peuplent la forêt sauvage. Plus de 150 cerfs, chevreuils, daims ou sangliers, vivent en liberté totale sur 180 hectares. Soyez patients et discrets, dans l'espoir de les croiser, au détour d’une clairière, entre cyprès, grands chênes et bouleaux. En ce moment et jusqu’à début octobre, vous risquez même d’entendre un râle puissant, sorti des tréfonds de la forêt ; c’est la (très courte) saison du brame ! Les cerfs tentent bruyamment d’attirer l’attention des femelles, pour un spectacle sonore impressionnant.

© Giedriius / Shutterstock

L'automne est donc la saison idéale pour aller s’égarer en forêt. Les arbres se parent d’ocre, de rouge et de lumière. Des points culminants de ces paysages en partie vallonnés, là où la roche se mêle à la terre, on se croirait presque au cœur d’un grand Parc National Américain.

Un dépaysement total, et un sentiment de paix bienvenu !